Les fraudes en ligne sont un problème sérieux auquel sont souvent confrontés les services financiers. Nous fournissons des politiques qui vous aident à faire en sorte que vos annonces soient approuvées et qu'elles protègent les consommateurs et les entreprises de ce type de délit. Outre ces politiques, les annonceurs qui font la promotion de produits et de services financiers doivent veiller à respecter toutes les lois et dispositions réglementaires locales en vigueur.


Produits et services restreints

Les annonces pour les produits et services suivants ne sont pas autorisées :

  • Les chaînes de Ponzi, les systèmes pyramidaux ou toute autre opportunité commerciale douteuse d'un point de vue légal, notamment lorsque le retour sur investissement repose uniquement sur l'ajout de participants au système ou lorsque l'internaute doit payer des frais d'inscription ou acheter un produit spécifique pour participer, et que la proposition de la valeur en question n'est pas définie.

Exemple approuvé  Exemple approuvé Exemple rejeté    Exemple rejeté Politique
Faites des économies !
www.contoso.com

Découvrez cette astuce pour faire des économies.

Faites des économies dès aujourd'hui !
www.contoso.com

Inscrivez-vous pour connaître
ce secret sinon vous allez perdre
de l'argent !

Les chaînes de lettres ou les insinuations à de la malchance en cas de non participation ne sont
pas autorisées.


  • Les chaînes de lettres ou offres qui impliquent qu'une absence de participation peut engendrer des pertes ou des revers.
  • Les sollicitations de contribution pécuniaire de la part d'utilisateurs ou toute activité de financement, à moins qu'elles ne soient l'œuvre d'une action caritative déclarée ou d'une organisation reconnue.

Exemple approuvé  Exemple approuvé Exemple rejeté    Exemple rejeté Politique
Soutenez les anciens combattants près de chez vous !
www.adatum.com

Trouvez l'organisme caritatif près de
chez vous et faites un don
sans attendre !

Aidez le groupe Jones !
www.contoso.com

Faites un don pour nous aider
à financier notre nouveau
clip vidéo !

Les appels aux dons ne sont pas autorisés, sauf de la part d'organismes caritatifs reconnus.


  • Les devises virtuelles conçues pour faciliter les processus illégaux, tels que le non-paiement de taxes, le blanchiment d'argent, la promotion de fausses devises virtuelles ou de contrefaçons.

Services financiers

Les annonceurs qui font la promotion de produits et de services financiers doivent veiller à respecter toutes les lois et dispositions réglementaires locales en vigueur.




Argentine, Brésil, Chili, Colombie, Inde, Malaisie, Mexique, Philippines, Pérou, Singapour, Venezuela, Hong Kong, République d'Irlande, Royaume-Uni, États-Unis


Argentine, Brésil, Chili, Colombie, Mexique, Pérou et Venezuela

Les annonces proposant la vente de cartes de crédit, de cartes de débit, d'actions, de bons, de titres et d'autres produits financiers sont interdites à moins qu'elles soient diffusées par des sociétés dûment autorisées à effectuer ce genre d'opérations.


États-Unis

Des politiques et restrictions spécifiques sont d'application pour l'ensemble des annonces faisant la promotion de produits et services financiers (p. ex. : des produits et services bancaires/d'investissement/de gestion de capitaux, des emprunts, des systèmes de prévention/protection contre la saisie hypothécaire, des produits d'assurance, etc.). En tant qu'annonceur, il relève de votre seule responsabilité de veiller à ce que votre site Web, vos annonces et les pages de destination de vos annonces soient conformes à l'ensemble des lois fédérales, régionales et locales, aux dispositions légales et aux directives réglementaires.

Toute annonce pour un service ou produit financier doit comporter les déclarations requises par la loi fédérale, régionale et locale. Celles-ci peuvent inclure, sans toutefois s'y limiter :

  • Des restrictions matérielles sur l'utilisation ou la disponibilité des produits et services faisant l'objet de l'annonce
  • Des facteurs de risque
  • Des qualifications
  • Des frais, coûts et dépenses
  • Des conséquences en cas de non-paiement (p. ex. : des frais, procédures de recouvrement, etc.)
  • Des informations de contact ou adresses physiques authentiques et actuelles (pas de boîte postale) pour la société en question

En outre, l'utilisation dans des annonces de certaines conditions générales (p. ex. : « 2,99 % de Taux Annuel Effectif Global » pour le financement d'emprunt) peut nécessiter la mention de conditions générales dans l'annonce relative au produit ou service. Si la loi en vigueur le permet, toute mention nécessaire doit s'afficher au minimum sur la page de destination de l'annonce. En outre, toutes les annonces doivent se conformer aux politiques de sécurité et de protection de la vie privée de l'utilisateur de Bing Ads.


Annonces trompeuses

Outre les obligations concernant certaines mentions, les actions ou pratiques trompeuses relatives à l'offre de produits ou services financiers adressés au client sont interdites. Une annonce est trompeuse si elle divulgue des informations ou omet de mentionner certaines informations concrètes, de telle sorte qu'elle apparaît mensongère pour tout client raisonnable. Les conditions concrètes (à savoir, celles qui influencent probablement le choix du client ou son comportement vis-à-vis du produit ou du service) doivent être mentionnées de manière évidente, de telle sorte que le client raisonnable puisse les remarquer, et en regard des clauses que ces conditions modifient. À titre d'exemple, indiquer qu'un emprunt est accessible sans acompte et mentionner en petits caractères (ou au milieu d'autres informations) la présence de frais résiduels supplémentaires peut être considéré comme trompeur. En outre, il peut être considéré comme trompeur toute dénaturation des conditions d'un emprunt, soit par déformation de la nature de la clause (p. ex. : taux d'intérêt variable au lieu de taux fixe) ou en raison de comparaisons inéquitables entre différentes formules d'emprunt.

Les annonces pour certains produits et services financiers peuvent générer des problèmes de conformité non négligeables et inviter à une vigilance accrue. De tels produits et services incluent, sans toutefois s'y limiter :

  • Les prêts automobiles
  • Les microcrédits (des produits financiers pour particuliers qui permettent aux consommateurs d'emprunter facilement de petits montants en échange d'un engagement sous la forme d'un chèque daté sur le prochain salaire en guise de garantie. Cela peut inclure des prêts à court terme de montants réduits avec frais élevés, visant à couvrir tout manque de flux de trésorerie d'un client, ce qui nécessite bien souvent que ce dernier doive autoriser l'accès électronique à ses comptes en banque)
  • L'octroi et l'allègement d'une dette (à savoir, les services qui permettent la renégociation, l'établissement ou la modification des conditions de dette de l'emprunteur au profit du créditeur ou d'un service de recouvrement de dettes)
  • Les services de contrôle en matière de crédit et de fraude, de protection contre le vol d'identités (à savoir, les services qui envoient des alertes en cas d'activité frauduleuse potentielle ou qui émettent des rapports de crédit)
  • Les cartes de crédit visant les étudiants, les militaires et les consommateurs ayant des profils de crédit précaires (à savoir, les cartes de crédit sécurisées)
  • Les devises virtuelles
  • Les services de courtage, les actions et obligations, le marché à terme, les services d'option sur titres ou tout autre produit ou service d'investissement

Produits et services non autorisés

Les annonces pour les produits et services suivants ne sont pas autorisées :

  • Les services qui « garantissent » un retour financier
  • Les services qui « garantissent » un système de prévention contre la saisie
  • Les actions, obligations, produits, fonds communs ou autres formes d'investissement, incluant des offres publiques initiales et des « conseils » sur de tels produits et services

Hong Kong

Les annonces concernant des produits financiers doivent respecter les dispositions locales en vigueur. Les annonces relatives à des prêts doivent contenir le numéro d'identification, soit dans le texte de l'annonce, soit sur la page de destination.


Inde

Les annonces pour les produits et services associés au système de paiement bitcoin ne sont pas autorisées.


Malaisie

Les annonceurs ne peuvent pas promouvoir des opérations sur actions, des produits d'assurance ni des fonds de placement collectifs. En outre, tous les services et produits bancaires doivent être enregistrés sur le marché où ils font l'objet d'annonces.


Philippines, Singapour

Tous les services et produits bancaires doivent être enregistrés sur le marché où ils font l'objet d'annonces.


République d'Irlande

  • Les annonceurs qui promeuvent des produits et services financiers et qui sont actifs en République d'Irlande doivent être enregistrés auprès du Financial Regulator (autorité de régulation officielle des institutions financières).
  • Les annonceurs qui font la publicité de produits et services financiers et qui ne sont pas situés en République d'Irlande doivent obtenir une autorisation spécifique émise par un autre État membre de l'Union européenne/de l'Espace économique européen afin de pouvoir proposer des services au sein de la République d'Irlande et d'y être autorisé par l'État irlandais ou tout autre État membre de l'Union européenne/de l'Espace économique européen.

Royaume-Uni

Les annonceurs doivent se conformer au Financial Services and Markets Act 2000 et au Financial Services and Markets Act 2000 (Financial Promotion) Order 2005.

  • Tout annonceur entreprenant une action réglementée en invoquant le FSMA doit avoir reçu une autorisation de la Financial Conduct Authority (« FCA ») ; cela inclut, sans toutefois s'y limiter :
    • organismes, courtiers et conseillers en matière de prêts immobiliers ;
    • sociétés d'investissement ;
    • organismes, courtiers et conseillers en matière d'assurances ;
    • organismes, courtiers et conseillers en matière de prêts garantis ;
    • institutions financières (banques).
  • Les sociétés de crédit pour particulier doivent également avoir reçu une autorisation de la part de la FCA pour entreprendre des activités d'octroi de crédits.
  • Les annonces doivent se conformer aux politiques établies par les régulateurs en termes de contenu publicitaire, en ce compris les suivantes (sans toutefois s'y limiter) :
    • Toute incitation à réaliser des investissements doit mentionner clairement que la valeur des investissements est variable et que celle-ci est également susceptible de baisser.
    • Tout texte d'annonce faisant mention d'un taux d'intérêt spécifique doit mentionner qu'il s'agit du TAEG habituel. Si le TAEG habituel apparaît dans le texte de l'annonce, le taux d'intérêt doit être directement suivi de la mention « TAEG habituel ».



Icône d'aide sur les politiquesAide relative aux politiques Bing Ads

Utilisez ces liens pour obtenir de l'aide au niveau des Stratégies Bing Ads.


Annonces avec approbation limitée ou refusées Ressources supplémentaires